Menu Content/Inhalt
Accueil arrow Jigiya

Jigiya 

  • NOM : Jigiya
  • TRADUCTION : l’espoir
  • LANGUE : dioula
  • STATUT : privé
  • RECEPISSE : N°1319/2004/CA-B/TGI-B/P.F. du 23/04/04
  • ISSN : 0796-7357
  • DATE DE CREATION : 15/06/04
  • HISTORIQUE DE LA CREATION : L’initiateur a été alphabétisé en dioula, puis formé par l’Institut INADES-FORMATION (alphabétiseur, animateur). Il était sensible à la formation des gens et à l’accès à l’information, donc il a senti la nécessité de créer un journal en dioula à destination du monde alphabétisé
  • COORDONNEES : 01 BP 3839, Bobo Dioulasso, province du Houet, tél : 76 58 47 85 (directeur de publication) – 70 33 95 78
  • E-mail : Cet e-mail est protégé contre les robots collecteurs de mails, votre navigateur doit accepter le Javascript pour le voir
  • TYPE D’INFORMATION : Journal d’informations générales destiné au monde rural
  • RUBRIQUES : agriculture, santé, élevage, artisanat, promotion de la femme, civisme, actualité nationale et internationale, …
  • OBJECTIFS : informer le monde paysan alphabétisé pour leur développement
  • PUBLIC CIBLE : le monde paysan alphabétisé en dioula
  • PERIODICITE : mensuel
  • TIRAGE : entre 500 et 1000 exemplaires
  • FORMAT : A4
  • VOLUME : 12 pages
  • ZONES DE DIFFUSION : la région dioulaphone
  • PRIX DE VENTE : 150 FCFA
  • PRIX DE L’ABONNEMENT ANNUEL : personne : 3 000 FCFA, ONG/association : 4 500 FCFA
  • L’OURS : directeur de publication : OUATTARA Boua - collaborateurs : OUATTARA Abdoulaye, OUATTARA Sibiri - correspondants provinciaux : Manade Kani (Tuy), Baro Baladji (Poni), Bakari Ouattara (Comoé), Abdoulaye Koné (Leraba)


Image
OUATTARA Boua - Directeur de publication

   

  • LIEU D’IMPRESSION : Imprimerie de la Savane, Bobo-Dioulasso
  • LIEUX DE VENTE : marchés, centres d’alphabétisation, groupements villageois
  • APPUIS FINANCIERS : subvention de l’Etat, reportages SOFITEX
  • APPUIS TECHNIQUES : AEPJLN, Radio Bobo, Journal Sidwaya
  • PERSPECTIVES : 
    - Mieux équiper et former le journal pour un bon journal de toute la région de l’Ouest
    - Formation technique des journalistes
    - Equiper en matériel de reportage (enregistreur, appareil photo)
    - Trouver des moyens de déplacement pour la distribution, le suivi, pour tenir des conférences de rédaction (tous les 2 mois)
 
Extraits n° 9


Image
Cliquez pour agrandir
M. François B. TRAORE président de  l'UNPCB  décoré en Belgique

Le 19 mai 2006 les producteurs de Coton burkinabès et les travailleurs de l'Union Nationale des Producteurs de Coton du Burkina (UNPCB) ont félicité M. François B. TRAORE pour son titre de Docteur Honoris Causa au siège de la structure à Bobo-Dioulasso et pour son travail dans la lutte pour le développement du coton africain.

Les étudiants de l'Université de Belgique trouvent en cette décoration une occasion pour encourager le Dr François B. TRAORE  dans sa lutte au plan mondial pour la promotion du coton africain.

Le président M. TRAORE a remercié au nom des autres collegues décorés les responsables de l'Université de Belgique. Il a noté que ce genre de décoration était généralement destiné aux intellectuels et aux présidents. Le Président du Sénégal Léopold Sedar Senghor a été le premier Africain à avoir eu cette distinction. Et parmi les producteurs africains François B. TRAORE a été premier à être décoré.


Image
Cliquez pour agrandir
Marche de protestation contre l’installation du nouveau maire de la commune rurale de Péni Mr Sekou Pascal OUATTARA

Les jeunes et les femmes de Péni ont montré leur mécontentement le 1er juin 2006. Il était environ 9 heures lorsque les marcheurs en signe de protestation scandaient le slogan «Sekou Pascal nous ne te voulons pas comme maire de la commune rurale de Péni» et se dirigaient chez le 19ème chef de canton de Tiefos M. Badiory OUATTARA à Noumoudara. On se rappelle qu'en 2003 l'évènement de l'ONG Il Sole révélait un detournement de 120 millions de francs CFA, destinés à l'école de Péni qui n'est pas encoe achevée. On cite le nom du maire dans cette affaire. C'est pourquoi le 31 mai 2006, l'élection de Sekou Pascal OUATTARA comme maire de la commune rurale de Péni a provoqué tant de mécontentements parmi la population.