Menu Content/Inhalt
Accueil arrow Bãngr nooma
 Bãngr nooma

 

  • NOM : Bãngr nooma
  • TRADUCTION : le savoir est bon
  • LANGUE : mooré
  • STATUT : journal de l’association Bangr Nooma
  • RECEPISSE : N°650-MJPDH/CAO/TGIK/PF du 24/09/2001
  • ISSN : 0796-6431
  • DATE DE CREATION : 1990

  • HISTORIQUE DE LA CREATION : parti du constat des responsables administratifs et politiques, et des alphabétisés de la province du Sanematenga, lors d’une rencontre bilan : il n’y a pas d’environnement lettré et pas de communication, d’où la volonté de créer un journal, comme courroie de transmission entre les responsables, les opérateurs en alpha et la population.
  • COORDONNEES : BP 148 – Kaya, province du Sanmatenga, tél : 40 45 31 42 - 70 28 26 11 (coordinateur/rédacteur en chef)
  • TYPE D’INFORMATION : informations générales
  • RUBRIQUES : actualité locale, nationale et internationale, santé, sport, conseils, contes, …
  • OBJECTIFS : soutenir la post-alphabétisation, créer un cadre de communication entre les alphabétisés des différents villages, et pour les différents partenaires
  • PUBLIC CIBLE : les producteurs alphabétisés en langue mooré
  • PERIODICITE : trimestriel
  • TIRAGE : 1000 exemplaires
  • FORMAT : A4
  • VOLUME : 12 pages
  • ZONES DE DIFFUSION : province du Sanmatenga, et provinces mooréphones voisines
  • PRIX DE VENTE : 125 FCFA
  • PRIX DE L’ABONNEMENT ANNUEL : /
  • L’OURS : rédacteur en chef : OUEDRAOGO Harouna - rédacteurs : OUEDRAOGO Hamidou, SAWADOGO Abdoulaye, SAWADOGO Aimé, BARGO Souleymane, OUEDRAOGO Issa, OUEDRAOGO Kadi ; secrétaire : KOURAOGO Tatiana
Image
OUEDRAOGO Harouna - Rédacteur en chef
 
  • LIEU D’IMPRESSION : au départ : Moridja (Kaya), puis Imprimerie du Kadiogo, Ouagadougou
  • LIEUX DE VENTE : siège de l’association, AEPJLN, centres d’alphabétisation
  • APPUIS FINANCIERS : subvention de l’Etat
  • APPUIS TECHNIQUES : AEPJLN
  • PERSPECTIVES :
    - rendre le journal autonome dans sa production (montage)
    - augmenter le tirage pour rentabiliser le journal
    - s’ouvrir aux autres provinces mooréphones de la région
    - être plus visible au plan national

 


Extraits du N° 74

 

Décès du Président togolais Gnansingbé Eyadéma

Le Général Ngansingbé Eyadéma s’en est allé, laissant le Togo dans l’incertitude totale à l’image d’une pirogue abandonnée en pleine mer. Il est arrivé au pouvoir en 1967 par la voie des armes. Deux heures après l’annonce de son décès à la radio, son fils Faure Gnansingbé prit le pouvoir.

Il y a 38 ans, c’est-à-dire en 1967 que le jeune officier Gnansingbé Eyadéma a pris le pouvoir par les armes. On peut dire qu’il a atteint ses objectifs car il a régné à vie. Certains de ses concurrents sont allés en exil, d’autres ont été assassinés.

L'article retrace l'historique de ce transfert de pouvoir peu conventionnel ...

 

 

Don de vivres par Alizéta Gando

L’année 2005 est une année de soudure. Heureusement des personnes de bonne volonté existent toujours. Alizéta Gando est de celles-là. Elle a fait de la famine une de ses plus grandes préoccupations. C’est une femme miséricordieuse.
Elle a demandé à toutes les autorités de s’unir pour lutter contre la famine. En plus, elle a donné aux provinces nécessiteuses 2700 tonnes de céréales. Ces vivres ont été mis entre les mains des gouverneurs des régions concernées pour être distribués gratuitement.